Μουσείο - Βιβλιοθήκη - Στρατή Ελευθεριάδη - Tériade
GRANT LIVRES

Sylvie

Couverture et frontispice
Écrit
Edition
André Beaudin (1895-1979)
Gérard de Nerval (1805-1855)
1960, Paris
Imprimé en un volume, format : 33,5 x 25,5 cm, gravé par Grandjean au 17° siècle.
  • 20 lithographies originales en couleurs hors-texte et 14 lithographies en couleurs dans le texte.
  • Tirage limité à 250 exemplaires, numérotés de 1 à 250

Sylvie est une des nouvelles tirée du livre Des Filles du Feu, 1854, de Gérard de Nerval. Écrits très symboliques, inspirés des rêves et des fantasmes de l'auteur. L'histoire de Sylvie évoque les souvenirs mystérieux de la jeunesse et de la beauté perdues de manière à ce que le "surnaturel" du vécu soit en interaction étroite avec le « réel ». L’atmosphère de calme et l'infinie délicatesse qui règnent chez Nerval, ont guidé l’artiste français André Beaudin dans ces illustrations, rendant les mystères du monde réel comme imaginaire encore plus profonds au spectateur.
Avec son dessin simple et spontané, ses formes solides et ses couleurs denses, Beaudin réussit une œuvre en harmonie avec le travail de l'écrivain. Sans artifice et avec rigueur, il traduit son rêve de l’inconnu tout en supprimant l’absurde et le paradoxal. Il transporte ainsi le spectateur dans un monde qui lui semble réel. Les thèmes du peintre traduisent la force des sentiments qu'il a à l'égard de la nature, en accord avec quelques règles adaptées personnellement du Cubisme.