Μουσείο - Βιβλιοθήκη - Στρατή Ελευθεριάδη - Tériade
GRANT LIVRES

Correspondances: Lettres de Jeunesse

Couverture et frontispice
Écrit
Edition
Pierre Bonnard (1867-1947)
Pierre Bonnard (1867-1947)
1944, Paris
Imprimé en un volume 31 x 22 cm
28 reproductions d’après dessin à la plume et au crayon.
Tirage unique sur vélin d’Arches:
  • 35 exemplaires comportant en plus une suite des dessins sur Chine, numéros 1 à 35
  • 965 exemplaires, numéros 36 à 1000
  • 25 exemplaires hors commerce, numéros I-XXV.
Tériade accueillit avec enthousiasme le projet du peintre et graphiste français, Pierre Bonnard, et il en fit un livre qui conserve l’esprit et la forme originale du cahier d’écolier. Ce livre contient une suite de quatorze lettres manuscrites à la plume qui sont des lettres fictives d’enfance que l’artiste a reçues et envoyées. Même si Pierre Bonnard a imaginé ces lettres, il a fait attention à ce que chaque détail paraisse vrai et authentique. Ces lettres sont accompagnées de croquis dessinés de mémoire. Il a choisi comme matériau, pour simplifier la mise en œuvre, la plume, le crayon de papier et le cahier. Ainsi il traduit immédiatement en quelques lignes succinctes, les signes constructifs et la réalité du monde, sans l’embellir.

Feuilleter ce livre inconnu de Pierre Bonnard, c’est entrer dans son esprit « d’enfant innocent » qui estampe momentanément les images de son quotidien. Le peintre présente d’un côté les souvenirs joyeux de sa mémoire et de l’autre, la réalité qu’il est obligé de vivre et à laquelle il s’habitue. Ces dessins intimes de la vie quotidienne représentent l’opposition entre deux mondes différents. Il brise la globalité du travail en deux entités, une se compose de la figuration de la campagne et l’autre de la ville. Les dessins de la campagne décrivent la nature, la vie saine des hommes cléments et innocents, la chaleur douce de la famille et l’amour sincère et véritable. A l’opposé, les dessins de la ville traduisent la solitude, la défiance, l’hypocrisie, la bizarrerie, la misère de la guerre et généralement les problèmes d’une société contemporaine.