Μουσείο - Βιβλιοθήκη - Στρατή Ελευθεριάδη - Tériade
GRANT LIVRES

Cirque - Cirque

Couverture et frontispice
Écrit
Edition
Fernard Léger (1881-1995)
Fernard Léger (1881-1995)
1950, Paris
Imprimé en un volume 42 x 32,5 cm.
Lilvre manuscrit de Fernand Léger
42 lithographies originales et 34 lithographies originales en couleur
Tirage unique sur vélin d’Arches:
  • 280 exemplaires, numéros 1-280
  • 20 exemplaires hors commerce, numéros I-XX
Le peintre français Fernand Léger a donné son interprétation personnelle de la vie du cirque en proposant une composition manuscrite du texte et de l’illustration. Ce travail caractéristique mémorable eut un retentissement autant pour Tériade que pour l’artiste, ainsi que pour l’évolution de l’art moderne. Dans ce livre, l’artiste mêle ses souvenirs d’enfance avec la réalité, grâce à sa vision optique des choses. Léger donne la chance à un large public de venir au plus près de ce qu’il représente et de ce qu’il croit, en accomplissant la plus simple intention qui est de produire une œuvre accessible à tous. Il diffuse toutes ses idées et ses sentiments dans un tourbillon d’images qui associent les sensations du merveilleux, l’excitation de la fête, le sentiment de liberté et la fuite dans le fantastique.

Le Cirque de Léger représente un événement heureux, une superproduction comme il en existe dans l’imagination de chaque enfant qui est avide de connaître de près, un monde qui dépasse les limites. Ce monde vivant de magie et d’enthousiasme se transmet grâce aux couleurs intenses de fête et aux lignes noires abondante de l’artiste. Toutes les images expriment le rythme et la circulation des hommes du cirque, acrobates, bicyclettes, danseuses et animaux. L’acrobate échappe à la pesanteur, la danseuse s’envole, les corps s’émancipent dans la chorégraphie mise en scène. Le cirque devient un cercle intarissable comme l’est la vie même, donnant aux gens une liberté inconditionnelle. La courbe, qui bien souvent se développe en cercle, traduit les visions de l’artiste sur la vie. Pour lui, le cirque et ses images, sont la façon parfaite d’exprimer sa croyance dans la vie, tout se réduit à quelque chose, soit le cirque à son public, soit le spectateur à ses images.